Interview de notre Auteur SOPHIE AINARDI

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Moi,

Critic Baby, j’ai le plaisir de vous présenter l’interview de  notre auteur

SOPHIE AINARDI

1)Non seulement vous êtes auteur mais vous êtes très active chez IPE notamment pour la création des couvertures et la gestion du site : avec l’écriture, le dessin, la peinture, le design… vous considérez-vous comme une artiste accomplie ?

Une artiste accomplie c’est beaucoup dire, disons que je me sens à l’aise dans tous les domaines que vous avez cités. J’ai, depuis ma plus tendre enfance, aimé tenir un crayon et au début gribouiller, ensuite dessiner, peindre, créer.

2) Le personnage de Svela ne laisse personne indifférent… C’est une femme de tête, de caractère, elle sait se défendre et se battre ! Quelle est la part de Sophie dans ce personnage ?

Ceux qui me connaissent savent que je suis une battante et que je vais toujours au bout de ce que j’entreprends. Je dirai donc que j’ai pas mal de points communs avec Svela

3) Quel effet cela vous fait-il de voir vos livres dans les CDI et les bibliothèques ? Y pensiez-vous à vos débuts ?

Quand je visite une bibliothèque et que je vois mes livres sur un rayon cela m’émeut et encore plus quand la responsable me dit qu’ils sont très demandés. Je ne doute pas que ces ouvrages, qui sont maintenant dans plusieurs CDI, vont « cartonner », de même que Le Carré magique de Rochemaure à paraître très bientôt

4) Vous semblez aimer l’Histoire, quelle est la période où vous auriez aimé vivre ?

Il y a deux époques, la première au Xème siècle, mais vous vous en doutez certainement pas en France, mais en Norvège au temps des Vikings !!! et la seconde dans le futur, mais le grand futur, an 2500 ou encore plus loin !

5) Pouvez-vous nous parler (sans trop en dévoiler) de votre prochain livre ?

LE CARRE MAGIQUE de ROCHEMAURE est un roman fantastique : deux jeunes étudiants en vacances en Ardèche et passionnés de vieilles pierres font connaissance lors de la visite d’un château. Pour sceller leur nouvelle amitié ils posent leur main sur la stèle du carré magique située dans la petite chapelle de Rochemaure. Par ce geste anodin, leur vie bascule dans un monde parallèle dont les gouvernants ont programmé l’extinction du genre humain…

Très bientôt aux Editions Irène Pauletich

6) Que pensez-vous en général du monde de l’édition ? Parlez-nous de votre expérience.

Je dirais qu’il ressemble de plus en plus au monde du show biz. Les majors de la profession fonctionnent avec leur compte en banque, leur premier objectif étant de savoir : « combien peut me rapporter cet auteur ? » Et le plus triste c’est que nombreux sont ceux qui éditent maintenant n’importe quoi !

Certains éditeurs qui foisonnent sur le Net sont aussi à éviter, ils vous promettent monts et merveilles, quant il s ne vous demandent pas aussi de l’argent pour vous éditer, et au bout du compte vous êtes pris dans leur filet pour un certain temps et votre roman est noyé parmi des centaines d’autres aussi inconnus, sans aucun espoir de voir votre œuvre sortir du lot ou simplement être référencée chez des grands du livre.

J’ai eu le bonheur de connaître les Editions Irène Pauletich, une maison d’édition en plein essor, qui suit ses auteurs, fait référencer leurs œuvres (Decitre, Fnac, Cultura, etc…), les présente dans tous les endroits susceptibles d’être intéressés, bibliothèques, CDI, centres culturels, librairies, etc… . A la direction, une femme de tête qui croit en ses auteurs et de ce fait leur donne la possibilité de se faire un jour connaître. Elle n’hésite pas à participer à de nombreux salons pour présenter les œuvres qu’elle édite, à se démener pour aller toujours plus loin pour ses auteurs. Elle sait trouver les mots pour convaincre le futur lecteur d’acheter tel ou tel livre, selon ce qu’il recherche et ce, parce qu’elle a pris aussi le temps de lire les écrits qu’elle a publiés.

7) Quels conseils donneriez-vous à un auteur débutant ?

Tout d’abord, lire et relire son manuscrit –« cent fois sur le métier remettez votre ouvrage… »-, y apporter des modifications si nécessaire, éviter les clichés, supprimer les répétitions, chercher le mot juste. Quand ce travail fastidieux mais nécessaire est terminé, faire relire par deux ou trois personnes, de préférence très bonnes en orthographe et en français. Ensuite, quand tout paraît parfait, éviter d’envoyer son manuscrit aux « gros » de l’édition, qui pour la plupart ne le liront pas, se mettre en quête d’ un petit éditeur qui n’a pas une grande « écurie », qui s’investit pour ses auteurs et fait le maximum pour les faire connaître.

.

8) Vous venez de faire les illustrations d’un livre qui va sortir très bientôt, pouvez-vous nous en dire plus ?

DES CHATS QUI PASSENT, un livre qui va plaire aussi bien aux enfants qu’aux adultes. Le texte est frais, amusant, distrayant, très bien écrit donc agréable à lire, et il rappellera, sans aucun doute, des situations déjà vécues par ceux qui possèdent des chats. Un vrai régal pour le lecteur.

Les illustrations : je ne suis pas une accro des chats, mais je me suis investie totalement dans les dessins : j’ai demandé à mes proches de prendre des photos de leurs petites bêtes à poil dans différentes situations et je me suis inspiré de ces images pour créer « ma petite ménagerie ». Vous pourrez très bientôt juger le résultat : rendez-vous sur le site :http://www.irene-pauletich-editions.com.

9) Quel est votre animal préféré ?

Le Léopard pour les félins et pour l’animal domestique, le chien.


10) Si vous étiez une chanteuse qui seriez-vous ?

France Gall

11) Si vous partiez sur une île déserte qu’emporteriez-vous avec vous d’indispensable ?

Puisqu’il n’y aurait pas de courant, ce qui exclut l’ordinateur, j’emporterais du papier à dessin ,et un bloc pour écrire (toujours besoin de poser des mots sur une feuille) sans une photo de ceux que j’aime.

12) Qui (ou quoi) enverriez-vous sur cette île déserte, car vous pouvez vous en passez :

Mon percepteur

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »